Défi 1

La faim de l’esprit se fonde sur les “il faut ceci”, “il faut cela”, c’est un bon aliment, c’est un mauvais aliment, …
.
Attention on entend tout et son contraire, si les oeufs sont mauvais un jour ils sont bons un autre jour et pour beaucoup d autres aliments aussi.
.
Tous ces mots engendrent de l’anxiété.
.
C’est important de l’entendre mais de ne pas tout prendre au pied de la lettre.
.
Testez pour voir ce qui vous convient au mieux.
.
Tout est permis c’est la fréquence et la quantité qui comptent, les aliments ce sont justes des aliments, le reste n’est que le jeu de l’esprit !
.
Lorsque notre esprit s’encombre de règles à propos de ce qu’il faut manger et de ce qu’il ne faut pas manger, tout le plaisir de ce qui passe véritablement par la bouche est perdu.
.
Souvent la faim du corps et de l’esprit ne s’entende plus : on a la satiété mais notre esprit nous parle : encore un peu ça ne peut pas faire de mal …
.
Écoutez vos pensées sur les aliments et les boissons pendant la journée.
.
Je doute que la fin de l’esprit puisse un jour etre rassasiée car nos pensées changent tout le temps : un jour on fait régime et un jour on prend un 2e dessert !
.
L’esprit est vraiment content quand il se calme, lorsque les voies contradictoires sur notre alimentation se taisent et lorsque nous sommes conscients.

Écrire commentaire

Commentaires: 0